L'âme du feu tome 5 de l'épée de vérité de Terry Goodkind

 

Paru aux éditions Bragelonne en février 2006

 

Quatrième de couverture

 

Richard et Kahlan ont sauvé leurs vies et leur amour au prix d'incroyables sacrifices. Ils ne savent pas encore à quel point...
Pour arracher à la mort l'homme qu'elle aime, Kahlan, la mère inquisitrice, a prononcé les trois Carillons. Sans le vouloir, elle a ainsi invoqué des êtres chaotiques de l'au-delà et libéré une puissance destructrice inimaginable. Car les trois Carillons volent les âmes des vivants !
Ces forces maléfiques à nulles autres pareilles attaquent l'essence même du monde et menacent de le détruire en absorbant toute sa magie. Richard, Kahlan et Zedd se lancent dès lors dans une effrayante course contre la montre.
Le vieux sorcier traque ces ennemis insaisissables pour les rendre hors d'état de nuire avant qu'il ne soit trop tard, tandis que Richard et Kahlan partent pour Anderith à la recherche du journal d'un sorcier qui a vaincu les Carillons en des temps anciens. Anderith où deux peuples s'affrontent, laissant le champ libre à l'invasion des hordes de l'empereur Jagang...

 

Appréciations personnelles :

 

Ce cinquième tome est assez déroutant, en effet, il est véritablement différent de ce que nous avait présenté jusque-là Terry Goodkind.

En effet, dans ce tome, nous ne visualisons plus le monde par les yeux de Richard mais cette fois par ceux d'un peuple qui a jusqu'ici été neutre et très loin de la grande guerre qui a sévi entre les Contrées et l'Ancien monde. Ce peuple d'Anderith qui a été manipulé et à qui on a un peu lavé le cerveau, nous montre à quel point il peut être facile de manipuler les gens, même en très grand nombre par des paroles fines et bien placées. Cela explique peut-être certaine guerre ou la gloire de certains dictateurs et ceux même dans notre époque contemporaine.

Encore une fois, l'auteur, Terry Goodkind, se sert de ses histoires pour analyser l'humanité et le comportement humain.

 

Au niveau de l'intrigue, on est un peu déboussolé car elle commence très vite mais rapidement, on entre dans un récit plein de longueurs et de calculs politique dans la cité d'Anderith. Même si l'auteur nous avait déjà accoutumé à des explications un peu lonfues et trop complètes, on a parfois l'impression, au cours de ce récit, que l'auteur s'est perdu dans ces axplications de la politique locale et il nous perd régulièrement avec tout cela.

On s'attache à certains personnages tout en les méprisant parfois. J'aurais aimé retrouver plus notre brochette de héros et avancer dans leur histoire. Mais je prends ce cinquième tome comme une transition et je souhaite vraiment que le prochain volume nous replongera avec beaucoup plus de prestance dans les aventures de Richard et Kahlan.

 

C'est le premier tome de cette géniale série qui me déçoit un temps soit peu. En effet, s'il n'avait pas eu cette merveilleuse fin pleine de suspens , je pense que j'aurais peut-être abandonné cette série , qui m'avait, pour le moment, parfaitement comblé et ravi.

 

NOTE : 6,5 / 10 



12/05/2010
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Cache refresh
Cache refresh
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 185 autres membres