Graal noir tome 1 Merlin de Christian de Montella

 

 

Paru aux éditions Flammarion le 01 mars 2010.

 

 

Christian de Montella est un auteur français né en 1957 à Chamalière. Après des études de lettres et philosophie, il devient ouvrier agricole, comédien, moniteur de sport, attaché d'administration...avant de s'orienter vers l'écriture. Père de trois enfants, il écrit depuis lors pour diverses maisons d'éditions (Gallimard, chez Bayard, Livre de Poche Jeunesse...)

 

 

Quatrième de couverture

  

Merlin, ou bien tu laisses parler en toi ta nature diabolique et tu feras le malheur de l'humanité ; ou bien tu apprends à la maîtriser grâce à ta nature humaine qui te vient de ta mère et tu réussiras de grandes choses. Soit tu es l'esclave de ta nature et de ton destin, soit tu en es le maître.

  

 

Appréciations personnelles :

  

Cette lecture veut nous raconter la première mission de Merlin , dans sa jeunesse alors qu'il ne possède pas encore la totalité de ses pouvoirs.

  

L'histoire est plaisante, même si elle ne présente que très peu d'originalité. Malheureusement, on ne fait que survoler les personnages. Je sais que ce n'est qu'un premier tome, mais on voudrait tout de même en savoir un peu plus sur certains personnages pour ainsi mieux se plonger dans l'histoire.

En principe, dans un premier volume, l'auteur plante le décor et présente les personnages. Dans cet ouvrage, rien n'est achevé, on a bien une ébauche de tout mais rien de plus.

  

D'autant que j'ai beaucoup aimé le personnage religieux qui suit Merlin de partout, je l'ai vraiment trouvé très attachant et j'aurais voulu faire vraiment connaissance plus amplement avec lui , mais bon peut-être dans un prochain tome.

Cela est peut-être dû à la volonté de l'auteur, Christian de Montella, de toucher en priorité les jeunes lecteurs et que je ne suis plus du tout une adolescente...et de loin.

Ce côté est assez décevant car l'intrigue, déjà traitée dans d'autres livres, mériterait plus.

  

Le style d'écriture de l'auteur estsimple et clair; même si on peut lui reprocher des chapitres qui n'en finissent pas et qui rend l'intrigue un peu longue. Je pense que ce récit peut être une très bonne approche de la littérature fantastique arthurienne pour les lecteurs encore novices dans ce domaine.

  

En effet, personnellement, j'ai déjà abordé ce style littéraire avec d'autres auteurs et les comparaisons avec ce livre sont assez rudes.

De plus, Christian de Montella inclut dans son histoire des différences notables avec d'autres classiques du genre qui m'ont beaucoup perturbé et surement perdu en cours de lecture.

Ainsi, chez Fetjaine, Uther est beaucoup plus romantique et héroïque. Gwenhyarwd est la femme d'Arthur chez Lawhead et l'amour entre Merlin et Moragen est tellement plus touchant chez Barjavel....

  

Je suis donc sortie de cette lecture déçue même si je suis certaine qu'elle pourra plaire à un autre public que moi. D'ailleurs je vous coneille l'avis de Lauredumiroir qui est bien différent du mien.

Je ne suis pas su tout convaincu et je ne pense pas que je me procurerais la suite de ce récit. Quoique....

 

NOTE :6 / 10

 

 

J'ai découvert ce livre dans le cadre de mon challenge ABC 2010.

 

 

                                  



26/04/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Cache refresh
Cache refresh
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 185 autres membres