Millénium tome 2 : La fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette

 

 

Paru aux éditions Actes sud en 2006

 

Stieg Larsson, né en 1954, journaliste auquel on doit des essais sur l'économie et des reportages de guerre en Afrique, était le rédacteur en chef d'Expo, revue suédoise observatoire des manifestations ordinaires du fascisme. Il est décédé brutalement, en 2004, d'une crise cardiaque, juste après avoir remis à son éditeur les trois tomes de la trilogie Millénium.

 

 

Quatrième de couverture

 

 

Tandis que Lisbeth Salandder coule des journées supposées tranquilles aux Caraïbes, Mickael Blomvist, réhabilité, victorieux, est prêt à lancer un numéro spécial de Millénium sur un thème brulant pour des gens au placé : une sombre histoire de prostituées exportées des pays de l'Est. Mickael aimerait surtout revoir Lisbeth. Il la retrouve sur son chemin, mais pas vraiment comme prévu : un soir, dans une rue de Stockholm, il la voit échapper de peu à une agression manifestement très planifiée.

Enquêter sur des sujets qui fâchent mafieux et politiciens n'est pas ce que l'on souhaite à de jeunes journalistes amoureux de la vie. Deux meurtres se succèdent, les victimes enquêtaient pour Millénium. Pire que tout, la police et les médias vont bientôt traquer Lisbeth, coupable toute désignée et qu'on a vite fait de qualifier de tueuse en série au passé psychologique lourdement chargé.

Mais qui était cette gamine attachée sur son lit, exposée aux caprices d'un maniaque et qui survivait en rêvant d'un bidon d'essence et d'une allumette ?

S'agissait-il d'une des filles des pays de l'Est, y-a-t-il une hypothèse plus compliquée encore ? C'est dans cet univers à cent à l'heure que nous embarque Stieg Larsson qui signe avec ce deuxième volume de la trilogie Millénium un thriller au rythme affolant.

 

 

 

Appréciations personnelles :

 

 

Après le premier volume, qui était vraiment très long à démarrer, j'avais un peu peur d'entamer cette lecture du second volume des aventures de Mickael Blomvist et Lisbeth Sallender. Je me suis pourtant jeté à l'eau et , bon sang, je ne le regrette vraiment pas.

 

 

En effet, cette histoire débute à cent à l'heure, et, talent manifeste de l'auteur, la pression et le rythme ne fait qu'augmenter au fil de la lecture. On se retrouve embarqué dans une enquête où Lisbeth est directement concernée puisque plus que présumée coupable. Avec beaucoup de finesse et d'ingéniosité, Stieg Larsson lance ces deux héros dans la même enquête sans qu'il ne se croise jamais jusqu'à l'apothéose finale.

 

C'est pourtant un ouvrage très impressionant de part le nombre de pages ( 652 quand même !) mais les lignes s'enchaînent et vu la rapidité des évènements, on n'a pas du tout envie de stopper notre lecture une fois qu'elle est commencée. Nous sommes bien loin des descriptions, parfois interminables du début du premier volume.

 

Bon c'est vrai que l'ambiance et l'enchainement de macabres évènements sont vraiment très noirs, surtout que les personnages les plus détraqués ne font pas semblant de l'être et leurs actes peuvent être choquants pour des âmes sensibles. De toute façon, c'est très clair, cet ouvrage n'est absolument pas destiné à de jeunes lecteurs. Enfin, il ne faut vraiment pas abordé ce livre en pensant avoir des scènes humoristiques mais je pense que l'on a suffisament parlé de cette trilogie pour être prévenu, c'est donc en lecteur averti que l'on aborde ce roman vraiment très macabre parfois.

 

J'ai vraiment beaucoup aimé cet ouvrage et j'ose même dire beaucoup plus que le premier volume. C'est vrai que celui-ci a tout de même un avantage, puisque nous connaissons parfaitement les personnages et l'ambiance de cet univers créé par l'auteur. De plus, certaines petites choses qui passaient pour des détails dans le premier tome, apparaissent dans celui-ci comme des indices qui nous aident à tenter de mieux connaître Lisbeth qui reste, toutefois, un personnage passionnant, attendrissant, terrifiant parfois mais toujours insondable; même si on comprend mieux pourquoi.

 

Un joli moment de lecture vraiment captivante dans une ambiance très noire et j'attends avec impatience d'ouvrir le dernier tome qui attend déjà dans ma bibliothèque.

 

 

NOTE : 8 / 10



21/03/2010
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Cache refresh
Cache refresh
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 185 autres membres