Les bannis et les proscrits tome 1 Le feu de la sor'cière de James Clemens

 

Paru aux éditions Milady en octobre 2008

 

 

 

Quatrième de couverture

  

Par une nuit fatale à Alasea, pays ravagé par une malédiction, trois mages accomplissent un ultime sacrifice dans l'espoir de préserver le bien.

Cinq cents ans jour pour jour après cette funeste nuit, une jeune fille hérite d'un pouvoir perdu depuis longtemps. Mais avant qu'elle puisse en saisir les implications, le seigneur Noir lance ses hordes des ténèbres pour s'emparer de la magie embryonnaire qu'elle détient. Dans sa fuite, Elena est précipitée vers une issue terrible...mais aussi vers la compagnie d'alliés inattendus, avec lesquels elle va tenter de combattre les forces maléfiques et de secourir un empire autrefois glorieux.

 

Appréciations personnelles :

 

Que dire sur cette lecture qui m'a totalement subjugué...

Effectivement, cela faisait quelques temps que je ne m'étais pas plonger dans un vrai récit de littérature fantasy, mai celui-ci qui est tout de même conséquent, je l'ai avalé en quatre jours. Je me suis parfaitement retrouvée dans cet univers "magique" où les créatures les plus saugrenues issues de l'imagination vraiment débordantes de son auteur, James Clemens.

 

C'est un premier tome, on a donc découvert le décor et les principaux héros de notre histoire mais on éprouve déjà un véritable attachement à cet éventail de personnages tellement différents.

J'ai un petit coup de coeur pour les deux grandes "brutes" de cette intrigue, en effet, Kral et Tol'chuk, pourtant pas spécialement aidés par la nature, ont fait preuve d'un gand courage, forcément, mais aussi et surtout de pleins de sagesse et de coeur. Ils m'ont pas mal touché ces deux-là.

 

Le personnage d'Elena est aussi pas mal intrigant. En effet, très perdue au départ, elle oscille entre la femme et l'enfant pendant une grande partie de l'histoire. Elle est très solide et parvient à faire face aux évènements qui s'encainent et d'un autre côté, elle est aussi très fragile. Vers le dénouement de cette intrigue, on découvre qu'elle n'a pas encore trouvé sa véritable "nature", son indécision plane alors entre la femme et la sorcière. Cette tentation qui la taraude apporte beaucoup d'intêret à son personnage et on s'attache facilement à elle.

 

Bon je sais que pas mal de choses peuvent évoluer dans une saga, mais pour l'instant je ressens un vrai mérpis pour ce fichu si'lura, très égoïste, qui je pense risque de préparer d'autres mauvais plans par la suite.

Bon biensûr, cette intrigue est un peu simple et rapidement, on comprend que tous ces personnages vont se regrouper, un peu à la manière de la communauté de l'anneau pour Tolkien. De plus, pour les vrais connaisseurs de littérature fantastique, l'écriture peut paraître assez enfantine et prévisible. Cependant la nature de chacun apporte un peu d'épices, ce petit truc en plus. Je pense que l'auteur sait, en effet, plus penché sur ces personnages que sur l'intrigue, mais encore une fois, ce n'est pas totalement surprenant pour un premier volume d'une série qui en compte 5 à ce jour. Et c'est rééllement avec beaucoup de plaisir que j'ai parcouru toutes ces lignes.

 

De plus, j'aime assez l'idée du narrateur qui nous fait languir sur la suite des aventures d'Elena qu'il faudra découvrir dans le prochains tomes, Les foudres de la sor'cière, qui va à coups sûrs bientôt atterir dans ma bibliothèque. 

Merci aux lecteurs de Livraddict qui, par leur avis, m'ont poussé à découvrir ce livre qui fut vraiment un bon moment de lecture. De plus, il fait parti de mon challenge ABC 2010.

 

                                    

 



08/05/2010
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Cache refresh
Cache refresh
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 185 autres membres