la trilogie des elfes

 

 

 

Paru aux éditions Pocket Fantasy.

 

Ce livre est composé des trois livres originaux :

*Le crépuscule des elfes

*La nuit des elfes

*L'heure des elfes

 

  

Quatrième de couverture

  

Il y a bien longtemps, avant même Merlin et le roi Arthur, le monde n'était qu'une sombre forêt peuplée d'elfes et de races étranges dont nous avons aujourd'hui perdu jusqu'au souvenirs. Dans ces temps anciens, les elfes étaient un peuple puissant et redouté des hommes. Voici le récit de leurs dernières heures, depuis la rencontre du chevalier Uter et de Lliane, la reine des elfes. L'histoire d'une trahison et de la chute de tout un monde, d'un combat désespéré et d'un amour impossible.

  

  

Appréciations personnelles :

  

Avec le crépuscule des elfes, on entame cette trilogie par une quête de la vérité par une équipe alliant tous les peuples, à savoir hommes, nains et elfes. Ils vont devoir résoudre cette quête complexe et tortueuse pleine de danger, de trahisons et de magie. Mais parviendront-ils à éviter un terrible guerre entre tous leur peuple ? Cette petite équipée ne serait-elle pas victime d'un affreux complot visant à la domination du monde ?

Dans la nuit des elfes, la guerre est déclarée, les nains presque entièrement décimés et les hommes, responsables du complot de départ, prennent le pouvoir. C'est aussi un peu une guerre de religion, en effet, celle des hommes veut s'imposer comme unique et toute puissante et ne tolère donc pas les croyances des elfes ou des nains. Ce tome est véritablement très noir mais la lueur d'espoir né en fin de ce tome suite à la relation amoureuse entre Uter et Lliane.

  

Enfin dans l'heure des elfes, le dernier volet de cette trilogie, on découvre enfin, mais pas avec plaisir, le quatrième peuple, celui des monstres qui envahit tout. On retrouve tous les représentants des elfes, des nains et des hommes qui vont tenter leur dernier chance afin de battre l'Innomable. Avec la fin de ce tome , c'est la fin d'un temps, celui des elfes et le début d'un autre, celui des hommes avec notamment la naissance de la légende du roi Arthur.

  

On se rend compte au cours de la lecture de ces trois tomes qu'en fait l'auteur, Jean-Louis Fetjaine, nous relate son point de vue concernat les origines de Arthur, roi de Bretagne destiné à un grand avenir.

 

Le style de l'auteur est riche, délicat, précis et enchanteur, en quelques lignes, il parvient à nous transporter au fin fond de la forêt de Brocéliande en compagnie de Lliane, la reine des elfes et en d'autres lignes, c'est au milieu d'un champ de bataille que l'on se retrouve avec toutes la cruauté et les horreurs que celui-ci implique. Tout cela pour vous dire que les descriptions de l'auteur, loin d'être inutiles, nous permettent d'être au coeur de l'histoire en compagnie de ces héros.

 

Dans cet ouvrage, c'est donc l'achèvement du petit peuple des elfes auquel on assiste. En effet, malgré leur magie et leur croyance, les elfes n'ayant pu s'adapter au monde, n'ont eu d'autres choix que de céder sa place (Lliane quitte le monde pour retrouver l'île d'Avallon), c'est donc un peu la loi du plus fort qui règne dans ce livre. Même si l'on peut considérer cela comme injuste, c'est malheureusement le cas dans notre société, et c'est aussi un petit électrochoc de se rendre compte jusqu'où peut aller la nature humaine.

Une vraie référence dans la littérature Fantasy.

 

NOTE : 9 / 10



24/02/2010
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Cache refresh
Cache refresh
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 185 autres membres