Terroriste

 

John Updike, né en 1932 à Shillington en Pennsylvannie, auteur de cinquente-trois ouvrages, est un écrivain, infatigable, qui depuis la parution de son premier roman en 1958 n'a cessé de voir ses oeuvres récompensés.

 

Paru aux Editions du seuil en mars 2008 pour la tradution française.

 

 

Quatrième de couverture

 

Ce roman, qui se situe dans la lignée des textes consécutifs au 11 septembre 2001, déploie un troublant suspens. L'action se passe à New Prospect, une localité pauvre, proche de l'opulente Manhattan, mais comparable à nos banlieues récemment embrasées.

Il y a d'abord Ahmad Mulloy, un jeune lycéen doué, fils d'une Américano-Irlandaise et abandonné par son père égyptien. Ecoeuré par la soif de consommation qui asservit le pays à une réalité illusoire et déshumanisée, Ahmad se détourne de ses congénères et devient un islamiste fanatique sous l'emprise de l'imam local. Celui-ci le convainc d'interrompre ses études pour conduire des camions. Il y a Jac Levy, le juif athée, conseiller d'orenration qui repère trop tard le garçon et supplie sa mère de l'éloigner de la mosquée, de l'inciter à s'inscrire à l'université. Il y a Charlie Chehab, l'énigmatique marchand de meubles libanais qui embauche Ahmad, le prend sous son aile pour mieux le manipuler. Les fils de l'intrigue se resserrent : quel sera le choix d'Ahmad ?

Il fallait un Updike, avec sa misanthropie et son dégoût de notre époque, pour livrer un portrait aussi juste de l'Amérique désemparée face à l'islam fondamentaliste.

  

 

Appréciations personnelles :

  

J'ai entamé cet ouvrage avec pas mal d'appréhension car je ne suis absolument pas initié à l'islamisme et ses trfaditions. Cependant, je découvre ce récit dans le cadre du Challenge ABC 2010 et j'aime découvrir des auteurs que je ne connais pas.

  

J'ai donc découvert un univers un peu particulier d'un jeune lycéen très croyant et pratiquant la religion musulmane avec beaucoup de ferveur et très peu de tolérance envers ses congénères humains. Poussé par un imam très traditionnaliste, il poursuit son enseignement sur le Coran et chemine vers le monde adulte avec beaucoup d'à priori et d'esprit étriqué. Sa foi va l'amener à pas mal d'extrémités jusqu'au sacrifice final.

 

Ce qui m'a le plus marqué, si ce n'est l'étroitesse d'esprit et le manque de tolérance de notre héros, c'est la vision très noire et quasiment désespérée de l'auteur envers le genre humain. En effet, tous les personnages sont à bout de souffle, sans espérance et "déchu" ; chacun tombe en décrépitude à sa manière. Tout d'abord, sa mère est une pseudo-artiste qui donne son corps  pour un peu de réconfort; puis Joreelyn, chanteuse de gospel à l'église sans croyance, finit par tomber dans la prostitution. Enfin Jack Levy, juif athé, conseiller d'oreintation qui n'a plus d'espoir dans la vie, va cependant permettre à Ahmad une ouverture des yeux sur la vie et éviter le pire. Tous ces personnages, malgré leur côté très noir, sont assez attachants et même si on peut être outré par les pensées d'Ahmad, on a foi en l'esprit d'analyses et logique de ce héros pour finir par faire confiance en l'Homme.

 

Donc malgré mon ignorance en cette religion, j'ai parcouru ces lignes et je suis entrée dans cette histoire qui est finalement extrêmement touchante et l'on comprend un peu mieux comme il est facile de faire faire ce que l'on veut à une personne qui pense agir au nom de Dieu. On asssite dans cet ouvrage à une manipulation très réussie de l'esprit jeune et naïf d'un jeune homme et sans l'intervention inattendue et impromptue d'un vieux juif désespéré, la machination aurait pu atteindre des extrêmes sanglants.

 

Ce livre est assez choquant quand on découvre la vision d'Ahmad envers sa mère, les lycéens et les Américains en général. Naïvement, j'imaginais que les religions prônaient avant tout la tolérance et tentaient de sauver les pauvres âmes déchues en leur montrant le bon chemin. Ici la seule solution est une extermination des esprit impur afin de purifier le monde et c'est très marquant.

Cependant, on se rend mieux compte de ce que peuvent s'imaginer ces jeunes sacrifiés lors d'attentat terroriste, ce qui pour eux est une vraie récompense lorsqu'ils accomplissent la "volonté de Dieu".

 

On sort changé de cette lecture qui vous entraîne peu à peu à travers ses lignes dans une meilleure compréhension de l'état d'esprit de tous ces musulmans, souvent poussés par d'autres, à des sacrifices sanglants qui ont déjà fait la une des journaux beaucoup trop souvent.

 

Encore une fois je remercie le challenge ABC 2010 pour m'avoir permis de découvrir cet auteur et ce récit assez troublant.

 

 

NOTE : 8 / 10

 

 

                               



12/03/2010
0 Poster un commentaire
Cache refresh
Cache refresh
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 185 autres membres