Rose-Aimée tome 1: La belle qui porte malheur

 

 

Paru aux éditions Matagot-Nouvel Angle en septembre 2010

 

 

Quatrième de couverture

 

San Francisco, 1851

Dans le sallon bruyant et enfumé bourré de chercheurs d'or, l'homme aux cheveux gris haussa la voix :

- J'ai quelque chose d'important à te demander...

Le jeune marin ouvrit grand les oreilles.

- Es-tu capable de retrouver quelque chose à Paris? demanda Garancher, fébrile, en lui mettant une main sur le bras.

Et quelqu'un ?

- Ce que vous voulez, dit Martial Belleroche avec assurance.

Et qui vous voulez.

- Alors je compte sur toi. Mais surtout, surtout...il faudra te méfier, fit Garancher d'une voix grave et lugubre sans s'expliquer davantage.

Il leva alors son verre et les deux hommes trinquèrent.

 

Paris, 1852

Fifi-Bout-d'Ficelle sourit au public et s'inclina. Tous les spectateurs sentirent leur coeur fondre.Tous sauf un . Le piano et le violon jouèrent un prélude d'une grande intensité dramatique. Fifia salua gracieusement en tenant sa robe à deux mains. Quelques applaudissements éclatèrent encore, vite rembarrés par des "chuut" impatients.

Et Fifi chanta la complainte de la fille qui portait malheur...

 

 

 Appréciations personnelles :

 

 

Tout d'abord je tiens à remercier les éditions Matagot-Nouvel Angle et tout particulièrement Mathilde de garidel pour m'avoir permis de découvrir cette ouvrage. Car même s'il ne correspond pas vraiment au style littéraire que j'ai l'habitude de parcourir, j'ai apprécié ce voyage avec Martial et Rose-Aimée.

 

 

En effet, avec cette oeuvre, on plonge dans une histoire romanesque historique, dont le style de l'auteur est un pur délice; il existe une légèreté et une simplicité dans les descriptions de Béatrice Bottet qui nous transporte presque instantannément au coeur du cabaret des Trois anges ou au fond du couvent de Rose-Aimée. Les références historiques sont belles et bien présentes mais aucunement oppressantes ou rébarbatives. Pour finir le style de l'auteur permet une vraie accessibilité à tous lecteurs pour ce récit et c'est vraiment très agréable de découvrir cette aventure.

 

 

J'avoue , je pensais , en ayant lu la quatrième de couverture, plongé dans un roman où le fantastique aurait sa place et j'ai longuement attendu son apparition mais au final cette histoire est rondement menée et vraiment agréable.

Pour tous les amateurs de romance, c'est un ouvrage dans lequel vous devez vous embarquer car même si on la voit arriver de loin cette histoire d'amour "impossible" est fascinante et vraiment intrigante; on a vraiment envie de connaître les prochaines mésaventures de nos deux héros.

 

Martial est un personnage qui m'a beaucoup touché même si ces réactions d'amoureux inconditionnel sont parfois irréfléchies. Il est droit et sincère et il a su m'amadouer comme il a su le faire pour Rose-Aimée. Quant à notre Fifi- Bour-d'Ficelle , elle m'a souvent taper sur le système avec ces peurs inconsidérées et là aussi ses réactions un peu extrêmes...

Je ne veux pas trop en dévoiler , même si je pens een avoir déjà trop dit....

D'autres personnages plus secondaires sont aussi très attachant, je peux citer La Fauvette et Ciragette qui m'ont vraiment intriguées. J'espère avoir de leurs nouvelles dans le prochain tome.

 

 

Au cours de ma lecture, j'ai tout de même rencontré quelques longueurs , mais il ne faut pas perdre de vue que c'est un premier tome et que l'auteur se doit de nous présenter au mieux l'univers et les personnages qui vont parcourir son histoire. De plus, je pense que j'avais trop hâte de connaître la suite des aventures et que j'étais peut-être un peu trop impatiente d'en savoir plus.

 

NOTE : 8 / 10

 

 

Un moment de lecture bien agréable que je conseille aux amateurs de romans historiques et d'histoires d'amour, évidemment.

En ore une fois, je me suis surprise à apprécier cette lecture alors qu'elle est bien loin du fantastique que je cottoie habituellement dans mes lectures. Il est vrai que l'on croise quelques fantômes qui rendent un petit service à nos héros mais pas plus.

 

Si vous souhaitez prolonger votre découverte de cet univers , les éditions Matagot-Nouvel Angle vousoffre des explications, des plans et quelques illustrations en fin de récit qui sont vraiment bien faites. De plus, je tiens à signaler, même si cela peut paraître juste un détail, que j'ai vraiment beaucoup aimé la qualité du papier qui est doux et solide, les pages tournées bien plus facilement et on aurait même envie de caresser ces pages. Pour moi, c'est un vrai petit plus dans ce livre.

 

 

Je n'hésiterai pas une seconde à lire la suite des aventures de Rose-Aimée qui , je l'espère, se termineront de manière plus optimiste que ce premier tome.

 

 

Pour plus d'infos sur cet ouvrage, découvrez www.rose-aimée.com

 

 

 

De même pour en savoir plus sur ces éditions c'est ICI 

 

 

retrouvez aussi la fiche bibliomania avec d'autres avis ici:

 



29/12/2010
5 Poster un commentaire
Cache refresh
Cache refresh
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 185 autres membres