Les Hauts de Hurle-vent

 

Paru aux éditions Livre de Poche en 1955

 

 

L'absence de quatrième de couverture me pousse à vous faire un petit résumé de ce récit.

Mr Lockwood, en voulant s'éloigner de la vie londonienne, loue un domaine à la campagne. Il rencontre le maître des lieux et sa maison où il s'étonne de l'étrangeté de ces habitants. Sa curiosité va amener Mrs Dean, une employée du domaine à lui conter l'histoire des familles ayant habiter aux Hauts de Hurle-vent et à la Grange de Thrushcross. Une hisoite pleine d'amour et de haine, de débauche et de cruauté, une histoire sur 3 générations.

 

Appréciations personnelles :

 

Je me suis lancée dans cette lecture suite à une acquisition sur un vide-grenier et ayant entendu parler d'une lecture commune sur Livraddict de ce grand classique de la littérature anglaise, j'ai eu envie de partager ma lecture avec d'autres.

 

Je m'attendais à tomber sur une écriture complexe et enjolivée comme cea arrive souvent avec la lecture de récit d'un autre siècle. Et bien, à ma stupéfaction, pas du tout; en effet, l'écriture de l'auteure, Emily Brontë, est d'une limpidité assez stupéfiante. Ces mots sont clairs et précis et c'est avec un grand talent qu'elle nous conte cette histoire souvent déchirante dans la campagne anglaise.

Vraiment, cela a été une agréable surprise!!!

 

Que dire des personnages, si ce n'est cette bonne Mrs Nelly Dean, qui sont tous assez méprisables à un moment ou à un autre de l'histoire. Je n'ose même pas imaginé, en replaçant dans le contexte de l'époque où tout était tu et les secrets de famille bien conservés en leur sein, la réaction des lecteurs; en effet, ils ont sûrement dûs être choqués par cette description sans fioriture de la vie de ces familles. Entre la débauche alcoolique, la mesquinerie enfantine et le mépris des étrangers ou des domestiques, tout ceci est d'ailleurs même un peu choquant pour notre époque alors au cours du 19ème siècle, cela a dû être très controversé...

 

A travers ce récit, c'est essentiellement la vie de Heathcliff que l'on découvre, pauvre enfant trouvé par Mr Earnshaw. Sa condition d'étranger va lui faire parcourir l'enfance et l'adolescence dans un contexte de mépris et de haine, qui va le conditionné pour le reste de sa vie. En effet, c'est assez malsain de constater que ce personnage, perdu d'amour pour Miss Catherine qui tout à tour l'adore ou le méprise, est porté jusqu'à la fin de sa vie par le désir de vengeance et le goût ame d'un amour perdu.

On pourrait presque le plaindre si on omettait ces manipulations perverses afin de détruire ceux qu'il considère comme ses ennemis sans la moindre trace de pitié ou de regrets. C'est un être qui a été poussé à devenir abjecte et sans sentiments.

 

Mon coup de coeur va à un autre personnage, non pas féminin car toutes ces femmes de ce récit , je les trouve ignobles, capricieuses et manipulatrices. Non, le personnages qui m'a le plus touché, c'est Hanneton Earnshaw. Ce sera le seul qui, malgré tous les mauvais traitements qu'il a pu subir, est resté lui-même. En effet sa nature n'a pas été changé par son environnement tellement malsain.

 

La découverte de cet ouvrage a été un véritable joli moment de lecture et pas un moment je n'ai regretté ce choix que je recommande à tous les amoureux d'histoires de famille et de jolis mots.

Nous sommes très nombreux à partager cette lecture par l'intermédiaire du site Livraddict. Voici les avis de mes partenaires de lecture.

- Bambi_slaughter
- Noryane
- Setsuka
- Jelydragon
- Livresque

- Lelanie
- Cacahuète
- Cerisia
- Craklou

- Herisson08
- Anneso
- Heclea
- Love of book

- Zorane
- Poulp
- Linou
- Mimi54
- Amandine
- Emma20
- Bulle
- Gerry29

- Lexounet

-Avalon

Cette lecture fait partie de mon challenge Livraddict.

                          



19/05/2010
10 Poster un commentaire
Cache refresh
Cache refresh
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 185 autres membres