Les années noires tome 1 de Belgarath le sorcier

 

 

Paru aux éditions POCKET Fantasy en mars 2002

 

 

 

 

Quatrième de couverture

 

 

L'aventure est finie, mais tous, Garion, Durnik et surtout les femmes de la tribu, veulent en savoir davantage. Belgarath, le vieux conteur, ne peut plus se dérober, il doit écrire l'histoire du monde qu'il es seul à connaitre. Nul n'est mieux placé que lui, en effet, pour lever un coin du voile sur les débuts dans la vie du principal personnage de la Belgariade: le Vieux Loup, le Vénérable Ancien -Belgarath

le sorcier lui-même.

C'est son récit qui nous est offert ici : un récit émaillé de notations personnelles, comiques, qui nous fait remonter sept mille ans en arrière, jusqu'au matin du monde. Et nous découvrons la jeunesse des Dieux, l'enfance du petit Garath, sa rencontre avec Aldur dont il devient l'élève et l'arrivée des autres disciples.

Cette immense cosmogonie, où les hommes sont des pions déplacés, emportés dans le tourbillon de la magie et des Evènements, culmine avec le vol de l'Orbe d'Aldur par Torak, le Dieu pervers, assoiffé de pouvoir.

Son geste désespéré provoquera la Guerre des Dieux , qui s'achèvera par la Blessure du Monde...

 

 

Appréciations personnelles :

 

 

Quelle plaisir , ce fut que cette re-lecture !!! En effet, cela faisait quelques années déjà que j'avais lu cette saga et elle m'avait pas mal marqué même si je ne me souvenais que très vaguement des détails. C'est donc pleine de bons souvenirs que j'ai re-découvert ce récit.

 

 

La première partie de cette intrigue est totalement géniale, on y découvre Garath qui deviendra Belgarath et son apprentissage auprès d'Aldur, un Dieu. Cette partie est pleine d'humour décapant et on s'intègre très facilement dans cet univers fantastique au côté de ce personnage pour le moins farfelu, loin de l'image que l'on se fait des sorciers habituellement.

Cette 1ère partie nous relate la Blessure du monde et pose vraiment le décor.

 

Dans la seconde partie, cela se complique un peu car Belgarath nous présente les différents peuples et cette affluence de contrées toutes très différentes est plus difficile a assimilée , cependant indispensable pour la compréhension de l'histoire.

 

Cette histoire est le premier tome d'un grande saga de Fantasy que leurs auteurs ont nommé Les Préquelles qui sera suivi ensuite par d'autres aventres.

 

Mon coup de coeur va à Belgarath , évidemment , notre sorcier plein d'humour et de "sagesse" mais également vers Beldin, un des "frère" de Belgarath, sorte de nain un peu difforme qui possède lui aussi de grands pouvoirs et de même son ironie est absolument délicieuse.

On fait également la connaissance de Polgara, fille de Belgarath, qui a un fichu caractère et des positions bien arrêtées malgré son "jeune" âge. On se rend vite compte qu'elle sera amenée à jouer un rôle essentiel dans le reste de leurs aventures.

 

J'ai beaucoup aimé la plume de ces 2 auteurs pleine de légèreté et de limpidité dans une histoire pourtant complexe et ce n'est pas toujours le cas dans la littérature fantasy; ici pas de descriptions qui traînent en longueur ni de fioritures inutiles. De plus, le prologue nous dévoile des personnages que l'on ne connait pas encore et cela met du piment pour les prochains tome de cette fabuleuse saga fantastique.

 

 

Bon comme vous avez dû le comprendre cette lecture m'a ravi et c'est avec plein de plaisir que je retrouverai mes héros dans un prochain tome Les années d'Espoir.

 

NOTE : 9 / 10

 

J'ai redécouvert cette lecture dans le cadre de mon challenge ABC 2010.

 

 

                                        

 

 

  

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !



12/07/2010
4 Poster un commentaire
Cache refresh
Cache refresh
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 185 autres membres