La bataille des forts

 

Paru aux éditions Kyklos en mars 2010

 

Malgré mes recherches, impossible de trouver de vrais renseignement sur cet auteur, pour qui je crois que c'est un premier roman.

 

Quatrième de couverture

 

Quel rapport peut-il bien y avoir entre un dessinateur de comics, une devineresse indienne, un patient atteint d'hypermnésie et un tueur aux desseins mythologiques ?

En apparence aucun...

Si ce n'est que lorsque Cassandre, la prophétesse, annonce à Arthur White, l'auteur de La bataille des forts, que sa fille Jenny court un grand danger, et que celle-ci se fait assassiner peu après, le dessinateur plonge dans les abîmes de la dépression. Interné, il fait la rencontre de Pharos Narrow, un patient dépassé par sa mémoire infaillible qui, touché par la douleur de son nouvel ami, va déployer l'étendue de ses facultés mentales pour retrouver l'assassin.

Tandis que l'insaisissable Allan Nero, héros de sa propre odyssée, poursuit son macabre périple à travers les Etats-Unis, il ne se doute pas que le trio va se lancer dans un jeu de pistes et stopper son voyage.

 

Polar à la poésie froide et sombre, La bataille des forts renouvelle le genre du roman noir. 

 

Appréciations personnelles :

 

Avant de commencer, je tiens à remercier très chaudement le site Livraddict et Kyklos éditions pour m'avoir permis, dans le cadre d'un partenariat, de découvrir cet auteur et cet ouvrage qui est pour moi un gros coup de coeur .

 

En effet, je suis tombée en totale hébétitude pour ce pollar pourtant assez noir pour ce roman. Je l'ai même dévoré en moins de 24 heures...

 

Cette histoire peut paraitre un pau banale dans l'océan de propositions pour ce genre littéraire très couru. Je l'ai souvent parcouru, ce genre, mais avec ce récit, j'ai été totalement trasporté.

Je m'explique: les personnages, tous plus charismatiques les uns que les autres, m'ont touché, étonné et subjuqué.

Tout d'abord, on a ce pauvre Arthur White, qui avait tout pour être heureux et qui subit la perte de l'être le plus important de sa vie, dans un crime atroce. Ce personnage central dans cette intrigue, est très touchant car son physique et sa réussite professionnelle peut paraître hors d'atteinte et il révèle une vraie fragilité et une sensibilité extrême suite au décès de sa fille. Ce gros "nnounours" est otu à fait perdu et on ne peut s'empêcher d'avoir envie de lui venir en aide.

C'est d'ailleurs ce qui se passe pour notre second personnage et mon véritable coup de coeur: Pharos. Cet homme totalement disjoncté de la réalité par ses facultés de mémoire impressionnante prend en charge la poursuite de l'assassin de la fille de son ami. La logique et les talents de ce personnage m'ont subjugué; ses capacités et sa loyauté envers son ami vont l'amener à traquer un tueur à travers tout le pays, et tout cela sans quitter son asile psychatrique.

Les pensées intimes d'Allan Nero, notre tueur complètement perturbé, relatées dans son journal nous plonge dans la mythologie, ce qui donne une dimension supplémentaire à cet ouvrage.A défaut d'admettre ses actes , on les comprend mieux et même en trouvant tout cela absolument abject, on parvient à suivre sa logique " déjantée".

C'est un périple qui nous transporte, hors d'haleine, sans toutefois parvenir à décrocher les yeux de ces lignes.

 

La seule déception pour moi, c'est que le trio présenté en 4ème de couverture n'en est pas vraiment un. En effet, Cassandre ne participe pas vraiment à cette chasse et j'avoue que sa grâce et surtout sa vision féminine et ésothérique sur cette affaire aurait encore donné plus d'ampleurs à cette intrigue. Il manque peut-être une petite touche féminine dans toute cette histoire.

 

La présentation des éditions nous parle de "poésir froide et sombre", il y a effectivement des atrocités mais il y a aussi un mélange de légèreté et d'humour qui permet d'alléger l'ambiance de l'intrigue.

Je souhaite et revendique pouvoir lire une suite à cette hitoire, à savoir que l'auteur s'est laissé cette possibilité et ce serait vraiment avec beaucoup d'avidité et d'envie que je retrouverais cette brochette de personnages.

 

NOTE : 9,5 / 10

 

Aux lecteurs qui ont parcouru ces lignes, j'aurais juste une petite question. L'illustration en début de livre, vous l'attribuez à qui ??

* Au tueur ? qui se prend pour un Dieu.

* A Pharos ? qui veut rendre la justice.

* A Arthur ? chevalier qui renait de ses cendres et de sa douleur.

                                  

une illustration du talentueux Jean-Marie Minguez "la lame 13"

 

Enfin tout cela pour dire que cet ouvrage, découvert grâce au partenariat avec Livraddict et Kyklos éditions, est véritablement mon coup de coeur du printemps. Merci à eux pour ce moment exceptionnel de lecture.

     

 

vous trouverez l'avis très enthousiaste aussi de Alexiel en cliquant

 



14/05/2010
4 Poster un commentaire
Cache refresh
Cache refresh
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 185 autres membres